Newsletter

Recevez les news par e-mail en vous inscrivant à notre newsletter gratuite !




Recherche
Identification





Mot de passe oublié ?
Récit de la Mini Barcelona par Luce Molinier Version imprimable Suggérer par mail

Bonjour à tous,

Quelques lignes sur 46 H de régate !!! Ce fut que des premières : premières nuits en solo, premiers longs moments avec le bateau !! Et comme, tous les solitaires vous le diront, ce sont des instants intenses, magiques et inoubliables !!

Après le départ des 32 participants donné devant la digue de Barcelone,  « No War » passe la première marque du parcours en 13ème position, la suivante est à 120 milles, à la pointe Est de Minorque. C’est parti pour une petite nuit de course. La direction et la force du vent me permettent d’appliquer la stratégie élaborée avec mon équipe : partir un peu plus haut sur la route de façon à arriver vite sans faire trop de prés à Minorque. Après avoir réglé au mieux le bateau, j’ai enclenché le pilote afin de me reposer en prévision de journées plus dures ! Au passage de la bouée de l’île d’Aire, j’ai perdu quelques places (20ème) mais je suis reposée et en pleine forme pour « affronter » les 25 nœuds de vent au reaching puis au travers pour rentrer.

Dans les dernières 24 H, peu de repos (2 H), mon attention s’est fixée sur la vitesse et le cap du bateau afin de rejoindre Barcelone le plus rapidement possible !! La stratégie là encore était de se retrouver un peu plus haut sur la route et ça a plutôt bien marché car je dépasse 8 Minis !!! Me voilà à quelques encablures du numéro 286 (le roi du matelas) qui se trouve dans une bulle de pétole, mon bateau démarre plus tôt et plus vite, je passe la dernière bouée avant l’arrivée en 11ème position !! Les 4 derniers milles sont durs ; fatiguée, je vire de plus en plus lentement et finis par perdre les quelques longueurs d’avance. Je coupe la ligne à 11H30 lundi matin. arrivée à la 12ème place au général et 5ème en série, une minute après le 286, fatiguée mais ravie de cette course rapide (6,6 nœuds de moyenne).

Et plus motivée que jamais pour aller plus loin, No War rejoindra la Grande Motte le week-end du 17/18 novembre pour un entraînement, puis dès que le temps sera clément : 10 jours de navigation.

Je tiens à remercier tous les partenaires, membres de mon équipe, famille et amis qui au cours des 6 derniers mois et des prochains étaient et seront à mes côtés pour « Salvador de Bahia » dans la Mini Transat !

Luce Molinier

Dernière mise à jour : ( 28-03-2007 )